L’édito du Président, Alexandre SCHAJER

Permettre à toujours plus de jeunes sans qualification d’accéder à un emploi ou une formation est la mission première des E2C. La mobilisation forte des équipes pendant le confinement puis la réouverture progressive des Écoles, dans le respect des règles sanitaires, ont permis de maintenir une dynamique de suivi pour l’ensemble des stagiaires. Nous saluons la capacité d’innovation dont ont su faire preuve toutes les E2C afin de répondre à la situation exceptionnelle qui s’est imposée à tous.

Le Réseau E2C France poursuit ses engagements, notamment en participant aux différentes concertations et auditions nationales dans le cadre des travaux et réformes engagés par l’État. Le Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST) de l’Université d’Aix-Marseille a été retenu pour mener une étude d’impact de l’activité des E2C, à l’occasion d’un appel à projet du gouvernement destiné à évaluer l’impact des actions financées par le Plan d’Investissement dans les Compétences. À la suite d’une saisine par le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental a adopté un avis relatif à la prévention et à la réduction du chômage de longue durée. Une des vingt préconisations formulées préconise d’assurer “la montée en puissance” des réseaux des Epide et des E2C et plus généralement, “d’accompagner la transformation des organismes spécialisés dans la formation des demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés”.

Il est à rappeler que, la part des mineurs dans le public accompagné des E2C ne cesse d’augmenter. Représentant 6% il y a 5 ans et 9% en 2017, la proportion des stagiaires de 16 à 17 ans s’élève désormais à 19%. L’obligation de formation pour les jeunes décrocheurs du système scolaire âgés de 16 à 18 ans entrera en vigueur le 1er septembre 2020. Un projet de décret précise quels sont les dispositifs qui satisfont à l’obligation de formation des jeunes de 16 à 18 ans, dont ceux qui bénéficient “d’un parcours de formation personnalisé réalisé par les Écoles de la 2e Chance”. Dès 2009, les E2C se sont emparées de la question de l’accueil des publics mineurs et ont entamé des expérimentations, qui permettent d’avoir aujourd’hui un recul sur les bonnes pratiques à adopter et les écueils à éviter. À partir du recueil des expériences des E2C, auditées dans le cadre de l’étude sur les problématiques d’insertion du public 16 – 18 ans, le Réseau E2C France a réalisé un document de synthèse et des préconisations pour optimiser l’accueil de ce public.

En parallèle, nous continuons de travailler avec nos partenaires, comme la Fondation SNCF, avec laquelle nous renforçons l’accompagnement des jeunes vers une insertion réussie grâce à une sensibilisation à la mobilité. Cette période exceptionnelle a également contribué aux lancements de plusieurs événements afin de mobiliser les stagiaires autour de valeurs comme la solidarité et la citoyenneté, comme la Course pour l’eau mise en place avec la Fondation EDF. La créativité et la réactivité des stagiaires ont été aussi mises à l’épreuve via un concours photo sur Snapchat. Vous pouvez découvrir ou redécouvrir toutes les spécificités des E2C à travers les immersions réalisées par 2 youtubeurs français pendant 24h dans une E2C.

Nous sommes fiers de la mobilisation de tous qui a permis d’assurer une continuité d’activité la plus optimale possible auprès de l’ensemble des stagiaires en parcours durant ces derniers mois exceptionnels.

Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France