Chiffres clés

La particularité des Écoles de la 2e Chance (E2C)

En passant de 1 428 jeunes accueillis en 2004, année de création du Réseau, à près de 15 000 en 2020, les Écoles de la 2e Chance (E2C) ont multiplié par 10 leurs efforts d’accompagnement des jeunes sans qualification et sans emploi vers une intégration sociale, citoyenne et professionnelle durable.

  • 90% des jeunes des E2C ne disposent pas de diplôme équivalent à un CAP ou un BEP
  • 87% sont sans expérience professionnelle
  • Des parcours de l’ordre de 4 à 18 mois (durée moyenne 7 mois)

Membres du Réseau E2C

Sites-écoles

Régions

Départements

Régions ultrapériphériques

Jeunes passées par les E2C

Des solutions individualisées pour chaque stagiaire

Le seul critère pour intégrer une E2C est la motivation. L’essentiel tient à la détermination du jeune à s’engager dans une dynamique d’insertion pour construire son projet professionnel. Il l’ébauche en rentrant à l’école, il le valide étape par étape, à son rythme. L’École de la 2e Chance est là pour l’aider à le concrétiser en lui ouvrant les portes du monde de l’entreprise.

La force du dispositif E2C est d’opérer sur un triptyque intégrant l’acquisition de compétences, l’expérience en entreprise et l’accompagnement à l’inclusion.

Une adaptation des pratiques qui permet de maintenir un taux de réussite positif

Les différents confinements ont conduit les Écoles à innover et faire évoluer leurs pratiques. Ainsi, lors du 1er confinement en 2020, les E2C ont su préserver le lien avec plus de 90% des stagiaires, en leur proposant des dispositions pédagogiques adaptées au contexte et à leurs besoins (développement de la formation à distance). L’accompagnement des stagiaires a encore évolué au cours du 2e confinement, avec la mise en place de modalités pédagogiques hybridant présentiel et distanciel.

Le contexte particulier de 2020 a eu un impact sur les sorties en emploi (- 6 points), portant le taux de situations positives à 60 % (contre 63 % en 2019). L’anticipation par les E2C de l’obligation de formation des 16 -18 ans a permis aux E2C d’accompagner davantage de mineurs (22 %, soit + 3 points par rapport à 2019, et même + 9 points par rapport à 2018). Par ailleurs, les politiques en faveur de l’apprentissage ont permis d’accentuer les sorties positives vers l’alternance, passant de 11 % à 15 % en 2020. À noter, l’ancrage territorial des E2C et leurs partenariats pérennes avec le monde de l’entreprise sont des leviers forts d’action pour les périodes de stage en entreprise.

Un suivi post-parcours qui stabilise l'insertion des jeunes

Le suivi post-parcours est assuré pour une durée minimale obligatoire de 12 mois. Les stagiaires sortis en 2019 ont continué de bénéficier de l’accompagnement des E2C en 2020. Consolidé à fin 2019 à 55%, le taux de sorties positives a ainsi atteint 70% au terme des 12 mois. Ainsi, 70% des stagiaires de 2019 auront donc bénéficié d’une amélioration de leur situation sociale et professionnelle au terme de leur accompagnement, avec un accès à l’emploi ou à une formation.

separator

Rapport annuels du Réseaux E2C France

D’une année à l’autre, les actions du Réseau évoluent et se renforcent afin d’apporter un accompagnement toujours plus adapté aux jeunes sans qualification. Découvrez dans nos rapports d’activité, les temps forts mis en place chaque année par le Réseau.

Un dispositif intensif adapté pour favoriser l'insertion

  • Une remise à niveau dans les matières fondamentales : mathématiques, français, informatique,
  • Une reconquête de la confiance en soi via la valorisation des acquis et des progrès grâce à la construction d’un Portefeuille de Compétences.
  • Une série de stages pour la découverte de métiers et définir son choix professionnel,
  • Un accompagnement dans l’acquisition de compétences et une intégration personnalisée
  • Une ouverture aux activités de la cité et aux projets citoyens
  • L’obtention d’une Attestation de Compétences Acquises qui mesure les progrès accomplis à l’issue du parcours et favorise l’accès à l’emploi ou à une formation professionnelle
  • Un accompagnement post-formation des stagiaires au moins un après le parcours réalisé dans l’E2C
separator

Développement soutenu des E2C

En forte progression depuis plus de 10 ans, le Réseau des E2C compte 135 sites-Écoles implantés dans 12 Régions, 59 départements et 5 régions ultrapériphériques. En 2020, les E2C ont accueilli près de 15 000 jeunes, motivés par l’envie de repartir sur de nouvelles bases et de construire leur avenir professionnel.

Les Écoles de la 2e Chance accueillent en moyenne 120 jeunes, selon la taille de l’établissement d’accueil et son organisation.

Le Réseau E2C France poursuit son développement pour assurer une couverture plus homogène, afin d’accueillir plus de jeunes en difficultés et leur assurer une égalité d’accès au dispositif des E2C.

Cartographie du réseau E2C France