Un processus de labellisation ouvert à tout organisme de formation

Les Écoles de la 2e Chance (E2C) se caractérisent par l’utilisation de référentiels communs et une adaptation au terrain local. Il n’y a pas de « modèle unique », notamment pour les modes de gouvernance, l’organisation et les partenariats locaux.

Cependant, les écoles souhaitant rejoindre le Réseau E2C France doivent respecter certains critères indispensables :

  • Des moyens dédiés
  • Une relation privilégiée avec le monde de l’entreprise
  • La mise en place d’un parcours de formation individualisé
  • L’intégration d’une démarche qualité dans le fonctionnement de l’E2C

Ces principes sont pris en compte dans le processus de labellisation ouvert à tout établissement ou organisme de formation souhaitant créer une E2C.

Chaque E2C dispose d’un « correspondant labellisation » qui va préparer les différentes étapes du processus de labellisation, tenir à jour le Manuel de Labellisation de l’École et organiser des audits internes.

Le Réseau E2C France accompagne les Écoles dans leurs démarches de labellisation, mais ne fait pas lui-même les audits. C’est un organisme externe et indépendant, AFNOR Certification, qui les réalise. Le rapport de l’AFNOR est lui-même soumis à une Commission Nationale de Labellisation.

Pour bénéficier de l’appellation « École de la 2e Chance », un organisme de formation doit se soumettre au processus de labellisation, détaillé dans le « Guide de labellisation » du Réseau E2C France. Ce guide, réalisé avec AFNOR certification, prévoit notamment :

  • Un cycle de labellisation d’une durée de 4 ans,
  • Un audit qui évalue 80 critères, notamment :
    • Les partenariats noués, l’ancrage territorial
    • Les pratiques pédagogiques, basées sur un parcours individualisé et sur l’alternance pour le stagiaire
    • L’amélioration des pratiques et donc des démarches qualité
  • La rédaction et la mise à jour d’un « manuel de labellisation » pour comprendre le fonctionnement de l’École, ses objectifs et ses résultats
  • Un audit intermédiaire tous les 2 ans pour évaluer la dynamique de labellisation de l’École
  • Des visites du Réseau dans les Écoles pour évaluer ou conseiller

LES 4 PHASES DU PROCESSUS DE LABELLISATION

Voici en téléchargement les dossiers relatifs au processus de labellisation

Pour toute demande d’informations concernant le processus de labellisation, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

La Commission Nationale de Labellisation

La Commission Nationale de Labellisation est un organe indépendant et externe au Réseau, chargé d’émettre un avis motivé sur les audits qui lui sont soumis. Présidée actuellement par Jean-Marie MARX (Président du CNEFOP et Directeur Général de l’APEC), elle est constituée de représentants de l’État (Ministères de de l’Emploi, de la Ville et de l’Éducation Nationale), des collectivités territoriales et locales (Régions de France, Assemblée des Départements de France, Association des Maires de France), des Conseils Économiques, Sociaux et Environnementaux Régionaux, d’organismes consulaires (CCI France, APCM), d’acteurs de l’orientation (Missions locales) et du Réseau E2C France.

La diversité de sa composition permet un examen complet des rapports d’audit, avec une exigence qualité et des principes d’impartialité, de transparence et de confidentialité des avis, qui confirme la crédibilité du label « École de la 2e Chance ».

 

Le Comité de suivi

Le Conseil d’Administration du Réseau E2C France agissant en qualité de « Comité de Suivi du Label » a pour objectif d’administrer le dispositif de labellisation, d’assurer son évolution stratégique et de maintenir sa pertinence et sa reconnaissance. Il est en charge, après avis de la Commission Nationale de Labellisation, en tant que Comité de Suivi du Label, de délivrer la labellisation en tant qu’École de la 2e Chance et de Membre Actif du Réseau E2C France.