L’édito du Président du Réseau E2C France, Alexandre SCHAJER

Nous vivons, vous le savez tous, un moment particulier. Une ambiance économique et sociale complexe, un chômage des jeunes qui reste important, une difficulté pour les repérer et les mobiliser, des problématiques budgétaires, de profondes réformes en cours pour la formation professionnelle.

Il serait presque facile de sombrer dans le pessimisme. Pourtant, les raisons de se mobiliser et de rechercher des solutions innovantes existent. L’impulsion donnée par le Plan d’Investissement dans les Compétences en est un exemple fort. La convention de partenariat signée avec l’État renforcera la démarche pédagogique des E2C sur l’approche par les compétences pour une meilleure employabilité des jeunes sans qualification. L’engagement de l’État auprès du Réseau E2C France contribuera au financement et au développement du nombre de jeunes dans les E2C.

De même, notre travail quotidien pour une insertion sociale, citoyenne et professionnelle ne serait pas possible sans ces partenariats étroits noués avec les Régions, les collectivités locales, l’État ainsi qu’avec les entreprises. Le renouvellement et la signature de nouveaux partenariats ont ouvert de nouveaux débouchés professionnels pour les stagiaires E2C. Citons en exemple la signature d’une convention avec la Police nationale et le renouvellement avec le groupe URW qui consacre notamment 10 ans de partenariat.

Avec 130 sites-Écoles et plus de 15 000 jeunes accompagnés en 2018, le Réseau E2C France reste un dispositif incontournable d’inclusion basé sur un triptyque intégrant l’acquisition de compétences, l’expérience en entreprise et l’accompagnement pendant et après le parcours en E2C.

Je  vous remercie pour votre engagement à nos côtés.

 

Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France
Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France