Blog

Résultats 2021 des E2C : une reprise engageante de l’activité

Après une année 2020 marquée par l’impact significatif de la pandémie sur l’activité des E2C, 2021 renoue avec une hausse du nombre de jeunes accueillis, sans toutefois revenir à un niveau similaire à celui constaté avant la crise sanitaire. 15268 stagiaires ont ainsi été accueillis en 2021, soit une hausse de 7,6% en un an.

Toujours marqué par un contexte sanitaire incertain, 2021 aura une nouvelle fois été le témoin de l’adaptabilité et de la résilience des E2C pour maintenir un accompagnement qualitatif des stagiaires en toute situation. L’utilisation d’outils numériques ou de formation à distance développés en 2020 a continué d’être déployée, favorisant l’hybridation des parcours, et permettant d’apporter une réponse adaptée aux besoins des stagiaires tout au long de leurs parcours.

Un taux de situations positives « record »

Le taux de situations positives atteint les 64% en 2021. Il s’agit du plus fort taux à ce jour constaté par le Réseau E2C France. La qualité des situations est elle aussi plus favorable. Les sorties vers l’emploi (contrat de travail et contrats aidés) atteignent 24% soit une augmentation de 4 points en un an. De même, les sorties vers de l’alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) connaissent une augmentation de 2 points et s’élèvent à 17%.
Ces résultats qualitatifs et encourageants sont en partie liés aux actions des politiques publiques en faveur de l’emploi et de la formation des jeunes (Plan « 1 jeune, 1 solution »…), mais sont également le fruit de démarches innovantes portées par les E2C. Les parcours spécialisés développés par les E2C en lien avec les besoins des acteurs économiques locaux et des partenaires de leurs territoires s’inscrivent
pleinement dans cette dynamique.

Des profils toujours plus éloignés de l’emploi

L’augmentation de la part des mineurs et l’éloignement accru avec le monde professionnel sont deux marqueurs notables de la typologie des publics accueillis en E2C en 2021.
La participation des E2C à l’obligation de formation des 16-18 ans explique l’augmentation de leur représentation (+2 points), portant ainsi leur proportion à 24% du total des stagiaires sur l’année écoulée.

Par ailleurs, les indicateurs suivants soulignent l’éloignement toujours plus important des publics accueillis en E2C vis-à-vis de l’emploi. 91% (1 point de plus qu’en 2020) ne peuvent valoriser un diplôme équivalent au CAP ou au BEP. Ils sont également 89% (+2 points) à n’avoir aucune expérience professionnelle.

La pédagogie active, l’intensité du parcours, l’accompagnement individualisé et le fort lien au monde de l’entreprise, font la force du dispositif E2C. Associé au développement de pratiques innovantes et s’inscrivant comme solution structurante et complémentaire d’actions publiques, les E2C revêtent tous les atouts pour apporter une réponse adaptée aux besoins des jeunes éloignés de l’emploi.
Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France