Emploi des jeunes de moins de 26 ans : l’État augmente l’aide versée aux employeurs avec les emplois francs

Lancé depuis le 1er avril 2018, le dispositif d’emplois francs permet aux employeurs de bénéficier d’une aide financière pour l’embauche de toute personne sans emploi, résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Au vu de la crise sanitaire et de son impact sur l’emploi des jeunes, Élisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Nadia Hai, Ministre déléguée chargée de la Ville annoncent le renforcement du dispositif pour encourager l’emploi des jeunes issus des quartiers prioritaires.

Emploi francs : encourager l’emploi des jeunes issus des quartiers prioritaires

Prolongés jusqu’au 31 décembre 2021, les emplois francs bénéficient, du 15 octobre 2020 au 31 janvier 2021, d’un coup de pouce supplémentaire pour l’embauche des jeunes de -26 ans qui habitent les QPV. Le montant de l’aide boostée s’élève à :

  •  17 000 euros sur trois ans en CDI (7 000 € la 1re année puis 5 000 € les années suivantes)
  • et 8 000 euros pour un CDD d’au moins six mois (5 500 € la 1re année puis 2 500 € l’année suivante).
Cette aide complémentaire sera versée pour les contrats signés entre le 15 octobre 2020 et le 31 janvier 2021 et permettra de donner un coup de pouce à la candidature des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Embauche des stagiaires E2C en emplois francs

Ces nouvelles modalités s’appliquent également à l’expérimentation conduite dans le cadre du plan Petrel élargissant l’accès du dispositif aux stagiaires des E2C. Vous êtes un professionnel et vous souhaitez embaucher un stagiaire E2C à la suite de son parcours d’accompagnement? Sachez que le dispositif des emplois francs vous est ouvert.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cette brochure du gouvernement : Modalités d’accès au contrat franc pour les employeurs