Les initiatives individuelles et collectives face au Covid-19

Le confinement, la pénurie de masques et de gants, le besoin de se protéger mais aussi de protéger les plus fragiles ont généré des initiatives de solidarité et de mobilisation. Plusieurs actions ont ainsi été lancées par les stagiaires E2C et par les équipes E2C, afin de lutter contre le Covid-19.

Voici quelques exemples d’actions mises en place pour lutter contre cette situation de crise et apporter son aide au plus grand nombre :

Campagnes solidaires pour la création de masques faciaux

L’E2C Artois a lancé une campagne solidaire afin de fabriquer des masques de protection à partir de feuilles transparentes. Ces masques seront distribués par des stagiaires volontaires auprès du personnel soignant et d’accompagnants.

L’E2C a déjà reçu 200 pré-commandes pour 2 structures du territoire de Lens/Liévin. Particuliers, entreprises, enseignants, si vous avez dans vos placards des feuilles en plastique transparentes, n’hésitez pas à leur envoyer. L’E2C a déjà reçu un don de 800 feuilles transparentes de la part du département du Pas de Calais  et une première livraison a eu lieu dans un EPHAD de la région.

Pour participer et pour en savoir plus, suivez ce lien : https://e2c-artois.fr/ecranfacial/

Campagne solidaire de l'E2C Artois

Benjamin est stagiaire à l’E2C Normandie. Il a intégré l’E2C avec pour projet professionnel, l’objectif de s’orienter dans l’univers du numérique. Après plusieurs stages, Benjamin cherche maintenant à travailler dans le domaine de l’impression 3D et la modélisation 3D (prototypage numérique).  Il a investi dans une imprimante 3D et c’est devenu une passion. « Si je peux en faire mon travail, ce serait formidable. »

Face à cette crise sanitaire et à la pénurie de masques faciaux, il veut créer des masques avec son imprimante 3D. « Je me suis lancé dans cette initiative car mon oncle a lui aussi réalisé des visières avec son imprimante 3D, ce qui m’a donné cette idée.

Mes première impressions ont été que j’ai été surpris que trop de gens trouve cela génial alors que ça devrait être normal ; tout le monde devrait aider du mieux qu’ils le peuvent. A mon sens : toutes les entreprises qui possèdent des imprimantes 3D devraient participer.

Je n’ai pas de conseil à donner en particulier à part le fait de faire de votre mieux, ça sera toujours mieux que de ne rien faire. »

Benjamin, stagiaire à l'E2C Normandie

Actions de stagiaires pour aider la collectivité pendant la période de confinement

Katarina, stagiaire à l’E2C Allier, nous fait part de sa démarche de bénévolat au sein de l’épicerie solidaire Episol.

Ça devient long de rester chez soi ! Du coup, je suis partie au foyer pour pouvoir leur parler. À cette occasion, j’ai pu voir la directrice et lui demander s’ils avaient besoin d’aide pour Episol. Elle m’a répondu que oui. Cette réponse m’a rendue heureuse. J’ai donc décidé de me bouger et d’aider, car ils ont été là quand j’en avais besoin. C’est donc à mon tour de rendre la pareille.

Katarina, stagiaire E2C Allier

Laura, stagiaire à l’E2C Normandie, est impliquée dans l’effort collectif. Elle travaille actuellement dans le service lingerie d’un foyer de vie. Le foyer de vie a dû revoir ses normes d’hygiène afin de protéger les personnes les plus vulnérables et a donc eu besoin de plus de personnel. Accepter ce poste dans les circonstances actuelles n’a pas été facile mais il s’agit d’un domaine dans lequel Laura veut travailler. « Cela fait partie de mon futur métier et ces personnes ont besoin d’aide ».

Son rôle est essentiel pour aider à la désinfection du linge des soignants et des résidents. Les normes de sécurité sanitaire ont été renforcées afin qu’elle puisse travailler dans des conditions optimales.

Cette expérience professionnelle s’inscrit dans la continuité de son parcours de formation à l’E2C. En effet, Laura souhaiterait s’orienter dans le service d’aide à la personne, notamment auprès de personnes autistes. Avec l’aide de ses formateurs, elle veut pouvoir intégrer une formation diplômante qui lui permettra d’accéder au métier de son choix

Laura, stagiaire à l'E2C Normandie