Journée de sensibilisation citoyenne au Camp des Milles

« Ne rien faire c’est laisser faire ! » C’est cette conviction qui a réuni 514 personnes au Camp des Milles le 25 septembre pour vivre une « Journée Citoyenne ». Cette journée culturelle, organisée avec le soutien de la Fondation du groupe EDF,  a permis de sensibiliser les jeunes sur l’intolérance et les discriminations et de leur transmettre les valeurs citoyennes.

“Dans un contexte politique et social marqué par l’incertitude et la violence, où la recherche de boucs émissaires réapparaît avec une terrifiante actualité, cette journée permettra aux participants d’appréhender concrètement les mécanismes qui nourrissent le racisme et l’antisémitisme, et de mesurer leur propre capacité à s’y opposer.” explique la Fondation EDF

Près de 300 jeunes venus visiter et découvrir au Camp des Milles

Parmi les jeunes venus découvrir ce lieu historique, 291 stagiaires E2C engagés dans un parcours d’insertion dans 23 Écoles de la 2e Chance de 7 régions métropolitaines (Occitanie, Paris, Val d’Oise, Nantes Saint-Nazaire, Isère, Yvelines, Savoie, Val de Marne, Marseille, Saint Etienne…). Ils ont été rejoints par des jeunes de missions locales et des collégiens de l’institut Télémaque, accompagnés par leurs formateurs et des partenaires professionnels, notamment des salariés du Groupe EDF.

Après une visite guidée du site mémorial, un parcours pédagogique de 15 000 m2, les jeunes et leurs accompagnateurs ont participé à des ateliers de réflexion pour faire le lien entre le passé et les enjeux du présent (racisme, antisémitisme, génocides, discriminations) autour d’une idée clef : « chacun peut réagir, chacun peut résister, chacun à sa manière. ». L’objectif étant d’amener chaque jeune à s’interroger et échanger autour de sujets tels que les discriminations, le racisme et les préjugés.

Le Camp des Milles est le seul grand camp français d’internement et de déportation (1939 – 1942) encore intact parmi les 242 ouverts en septembre 1939. C’est aujourd’hui un important Musée d’Histoire et des Sciences de l’Homme, unique au monde par ses dispositifs pédagogiques tournés vers le présent. Depuis son ouverture en 2012, il est devenu un lieu de référence de l’éducation contre les extrémismes identitaires, tant sur le plan national qu’à l’international.

Rencontre et échanges avec Latifa Ibn Ziaten

Cette journée a été l’occasion aussi pour les jeunes de rencontrer Latifa Ibn Ziaten, présidente et fondatrice de l’association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix. Elle a partagé plusieurs messages forts auprès des jeunes comme la “nécessité d’œuvrer chaque jour en faveur du vivre-ensemble et contre les discriminations” ainsi que “créez la paix, si vous avez compris ce qu’on vous a expliqué ici, vous la porterez dans votre cœur”.

Son intervention s’est terminée par un message d’encouragement auprès des jeunes “Démarrez votre moteur de la vie, avancez, ayez confiance en vous. Vous êtes l’avenir”.