Résultats de l’activité 2018 des E2C pour l’insertion des jeunes sans qualification

Un maintien de la qualité des sorties positives pour un public toujours plus éloigné de l’emploi

Les Écoles de la 2e Chance (E2C) ont accompagné 15 009 jeunes sans qualification vers une solution d’inclusion durable, notamment grâce à un maillage territorial renforcé et un taux de sorties positives maintenu au-dessus de 60%. Le Réseau E2C France regroupe 130 sites-Écoles présentes dans 12 régions, 57 départements et 5 régions ultrapériphériques. Voici les principaux résultats de l’activité 2018 des E2C.

Une meilleure maîtrise du recrutement, de l’accueil des stagiaires et du parcours d’accompagnement

Les actions mises en place localement par les E2C et le développement de la présence sur les réseaux sociaux ont permis une diversification des sources de recrutement des stagiaires. Représentant près d’un quart des entrées, les candidatures spontanées reçues en 2018 affichent une augmentation de 15%. Les efforts réalisés sur l’organisation des périodes de diagnostic (en début de parcours en E2C) permettent de déceler et de mieux accompagner des situations plus complexes, mais aussi de diminuer le nombre de départs avant engagement de 5%.

Contacter le Réseau E2C France
Une stagiaire E2C avec sa formatrice

Un public accueilli plus jeune et plus fragile

La part des mineurs dans le public accompagné ne cesse d’augmenter. Représentant 6% il y a 5 ans et 9% en 2017, la proportion des stagiaires de 16 à 17 ans s’élève désormais à 13%. Le décrochage étant plus précoce, il intervient à des niveaux plus bas de qualification (hausse de 9% du public accueilli de niveau VI).
D’autres indicateurs viennent renforcer la visibilité de cet éloignement de l’emploi croissant du public accompagné : 81% des stagiaires n’ont jamais vécu de première expérience professionnelle et les stagiaires bénéficiant de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ont augmenté de 21%. Par ailleurs, 30% d’entre eux résident dans les Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.
Les E2C doivent régulièrement s’adapter aux nouvelles caractéristiques de son public ainsi qu’aux nouvelles problématiques liées afin d’assurer la qualité de l’accompagnement proposé.

Public des E2C 2018
Public des E2C 2018

Un suivi post-parcours qui stabilise l’insertion des jeunes

Un suivi post-parcours est assuré pour une durée minimale obligatoire de 12 mois. Au terme de cet accompagnement, 60% des stagiaires sortis en 2018 bénéficient d’une situation favorable d’emploi ou de formation qualifiante. On peut noter que le taux de retour à l’emploi est maintenu à 38%, alors que les sorties en contrats aidés ont baissé de 4% en 2017 à 2% en 2018. Le public étant de plus en plus éloigné de l’emploi, la mission d’accompagnement des E2C est essentielle pour maintenir ce taux d’insertion.

Pour Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France :
« Avec 130 sites-Écoles (dont 6 nouveaux) répartis sur tout le territoire national et un taux de sorties positives maintenu au-dessus de 60%, le Réseau E2C France reste un dispositif incontournable d’inclusion basé sur un triptyque intégrant l’acquisition de compétences, l’expérience en entreprise et l’accompagnement pendant et après le parcours. L’engagement de l’État auprès des E2C, le développement des partenariats ainsi que le renforcement de la démarche pédagogique par les compétences consolideront les efforts d’accompagnement des E2C pour une meilleure employabilité des jeunes les plus éloignés de l’emploi ».