La Haut-Commissaire à la transformation des compétences, Estelle SAUVAT, à la rencontre des stagiaires E2C

Estelle SAUVAT, Haut-Commissaire chargée de la conception et du déploiement du plan d’investissement des compétences, est venue découvrir le dispositif E2C pour l’inclusion des jeunes sans qualification à Reims le mardi 27 mars 2018.

 

Le dispositif E2C dans le prochain plan d’investissement du gouvernement
Le dispositif E2C est devenu un acteur incontournable pour l’inclusion des jeunes en difficulté en s’appuyant sur un triptyque efficace basé sur l’acquisition de compétences, l’expérience en entreprise et l’accompagnement à l’inclusion. Ses résultats positifs, cités en exemple dans plusieurs études et rapports institutionnels, ont conduit à des propositions de développement dans le cadre du Grand Plan d’Investissement 2018-2022 du Gouvernement.

En charge de la mise en place de ce prochain plan d’investissement des compétences, qui vise à former un million de chômeurs peu qualifiés et un million de jeunes décrocheurs sur 5 ans, Estelle SAUVAT est venue à la rencontre des représentants et des stagiaires de l’E2C en Champagne-Ardenne, site de Reims afin de découvrir le dispositif E2C, son fonctionnement et ses résultats auprès des jeunes sans qualification ni emploi. Elle a rencontré également à cette occasion des représentants du Réseau E2C France.

Échanges entre Estelle SAUVAT et des stagiaires E2C
Échanges entre Estelle SAUVAT et des stagiaires de l’E2C en Champagne Ardenne
Estelle SAUVAT lors d'un atelier de formation au numérique à l'E2C en Champagne Ardenne
Estelle SAUVAT lors d’un atelier de formation au numérique à l’E2C en Champagne Ardenne

Une visite pour comprendre le dispositif E2C
Chaque stagiaire intégrant une E2C, âgé de 16 à 25 ans, bénéficie d’un parcours individualisé et en alternance en entreprise pour construire son projet professionnel et préparer son entrée dans la vie active. La journée du 27 mars 2018 à l’E2C en Champagne-Ardenne permettra à la Haut-Commissaire de mieux appréhender le parcours d’un stagiaire dans une E2C et l’accompagnement individualisé mis en place.

Voici les points clés de la venue du Haut-Commissaire :
– visite de l’E2C en Champagne-Ardenne, site de Reims, avec découverte de différents ateliers (construction du projet professionnel, atelier numérique, consolidation des savoirs de bases….) et échanges avec des stagiaires en parcours ainsi que d’anciens stagiaires actuellement en emploi ou en formation accompagnés de leurs employeurs.
– rencontre avec les représentants du Réseau E2C France

« L’E2C en Champagne-Ardenne et le Réseau E2C France sont ravis de rencontrer Estelle SAUVAT pour lui présenter les particularités du dispositif intensif de deuxième chance. Les E2C sont aujourd’hui un complément des efforts de l’enseignement initial sur les décrocheurs, une passerelle vers les contrats de travail en alternance et un outil des politiques publiques de réinsertion des jeunes sans emploi et sans qualification. Elles s’inscrivent pleinement dans le prochain plan d’investissement des compétences du Gouvernement. » Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France et de l’E2C en Champagne-Ardenne.

Le dispositif E2C France : offrir à tous un droit à une deuxième chance
La vocation des Écoles de la 2e Chance est l’accompagnement des jeunes adultes, sans qualification et sans emploi, pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires à leur inclusion sociale, citoyenne et professionnelle. Structures autonomes, les E2C sont érigées sur un fort ancrage local. Chaque stagiaire, de 16 à 25 ans, y bénéficie d’un parcours individualisé en alternance en entreprise pour faciliter son entrée dans le monde des métiers. Ancrées sur l’ensemble du territoire avec 124 sites, répartis dans 12 régions (+4 ultrapériphériques), les E2C ont accueilli près de 15 000 stagiaires en 2017.