L’Industreet noue un partenariat avec le Réseau E2C France pour attirer davantage de jeunes vers les nouveaux métiers de l’industrie

Malgré une image souvent négative, le secteur de l’industrie cherche de nombreux talents et offre des perspectives d’emploi sérieuses et durables aux jeunes qui n’ont pas encore trouvé leur voie ou la formation qui leur convient. Contrairement aux préjugés, le secteur de l’industrie, en pleine évolution, redevient source d’opportunités pour les jeunes hommes et les jeunes femmes.

 

Total Foundation a fait de l’éducation et de l’insertion professionnelle des jeunes l’un des axes de son engagement dans la société. Pour apporter une réponse à ce défi économique et social majeur, Total  a décidé de créer le campus de L’Industreet afin de former gratuitement des jeunes femmes et des jeunes hommes de 18 à 25 ans, avec ou sans qualification, aux nouveaux métiers de l’industrie.

 

C’est dans ce contexte que l’Industreet s’est rapproché du Réseau E2C France pour nouer un partenariat autour d’un appel d’offres pour la construction de parcours professionnels. Sa finalité est de sensibiliser un plus grand nombre de jeunes aux débouchés de l’industrie. L’objectif est d’identifier 100 jeunes de toute la France et de créer une passerelle entre les stagiaires des Écoles de la 2e chance (E2C) et L’Industreet ou d’autres métiers du secteur de l’industrie. L’implication du Réseau E2C France se concrétise à travers 8 projets au sein des territoires, sur la période 2020-2021. L’Industreet bénéficiera du large maillage des E2C.

TOTAL_INDUSTREET_Logo

L’Industreet, le campus des nouveaux métiers de l’industrie, ouvrira ses portes à Stains fin 2020. Il accueillera gratuitement environ 400 jeunes de 18 à 25 ans, avec ou sans qualification, qui n’ont pas trouvé leur place dans le système traditionnel. Il propose une pédagogie innovante et globale, des parcours personnalisés et des projets concrets. L’objectif ? Permettre à chacun, fille ou garçon, d’accéder à l’emploi dans un secteur qui recrute. L’Industreet est une initiative de Total Foundation en faveur de la formation et de l’emploi des jeunes.

 

Industrie

Pour en savoir plus sur les 8 projets :

 

E2C Grand Lille

« #parcoursmétiers Industrie » par l’E2C Grand Lille 

Ce parcours a un objectif double :

  • sortir les jeunes de la précarité et leur ouvrir les voies de métiers en pénurie de main d’œuvre,
  • attirer des jeunes sur les métiers de l’industrie avec un parcours qualifiant et un accès assuré à l’emploi pérenne.

L’E2C Grand Lille propose de préparer et monter en compétences 12 jeunes sans diplôme ni qualification, grâce à un « #parcoursmétiers Industrie ». L’objectif est une entrée en formation CIMA (Conducteur d’Installations et de Machines Automatisées) de 400h avec l’AFPA de Lomme. Ce parcours doit pouvoir répondre aux besoins des entreprises locales du secteur industriel.

 

 

E2C Toulouse

« Une deuxième chance pour accéder aux métiers de l’Industrie » par l’E2C Toulouse

L’E2C sensibilisera les stagiaires sur les métiers de l’industrie et sélectionnera 10 profils motivés pour intégrer le parcours spécialisé. Ce parcours spécialisé intégrera :

  • des activités de découvertes (escape game, parcours odyssée de l’industrie par l’IUMM),
  • des visites et immersions au sein d’organismes de formation,
  • ainsi que des stages.

De même, un accompagnement sera proposé pour une montée en compétences et favoriser une insertion vers l’emploi (accès direct ou formation qualifiante). Cela passera notamment par la recherche d’une solution de formation aux métiers de l’industrie la plus adaptée à leur profil.

 

 

E2C Artois

« Totales Industries » par l’E2C Artois

Le projet « Totales Industries » consistera à mettre en place un programme d’orientation professionnelle spécifique « industrie » avec 30 actions de découverte et de sensibilisation. Il a pour objectif de toucher 250 stagiaires minimum de l’E2C Artois. Plusieurs actions sont prévues comme :

  • immersion d’une journée à une semaine dans les centres de formation en apprentissage et en entreprise ;
  • stages en entreprises du secteur industriel de 1 à 3 semaines ;
  • rencontres et du coaching avec les collaborateurs des entreprises partenaires ;
  • visites en entreprise et des découvertes des métiers ;
  • et enfin participation aux actions spécifiques « industrie » sur le territoire avec les partenaires emploi (Pôle emploi, Mission Locale, Proch’emploi…).

Ce projet vise également à sensibiliser sur des sujets transversaux comme :

  • la mutation des métiers industriels avec la numérisation,
  • l’automatisation et la découverte des métiers de demain.

Des actions spécifiques seront aussi menées pour les publics féminins avec des rencontres avec des femmes responsables d’entreprises industrielles ainsi que des collaboratrices. Ce programme aboutira sur une filière E2C Industrie en 2021/2022.

 

E2C Charente et Poitou

« Parcours Industrie : un parcours d’avenir » par l’E2C Charente et Poitou

Le projet a pour objectif d’accompagner 10 à 15 stagiaires de l’E2C vers un processus de formation qualifiante dans l’industrie et les entreprises industrielles, notamment pour le recrutement d’ouvriers qualifiés. À partir d’une méthode d’observation sur les spécificités liées à un poste de travail au sein d’une l’entreprise, l’E2C mettra en place un parcours de formation et d’accompagnement adapté au profil du stagiaire. L’objectif sera de favoriser la rencontre entre l’offre et la demande industrielle, des bassins Châtelleraudais, Niortais et Angoumoisin.

 

 

 

E2C Drôme-Ardèche

« Industory » par l’E2C Drôme-Ardèche

Malgré près de 2000 offres de recrutement dans le bassin d’emploi en Drôme-Ardèche, le secteur de l’industrie rencontre des difficultés face au faible taux de candidature . Le projet de l’E2C se veut comme une succession d’actions et mises en situation qui permettront aux stagiaires de changer leur vision trop souvent négative des métiers de l’industrie, de les tester et de se lancer dans le secteur.

L’objectif est donc de faire découvrir et d’initier aux métiers de l’industrie les stagiaires afin de leur permettre de tester des métiers porteurs avant de s’engager dans une formation ou un emploi. Ce programme se déroulera sur 16 semaines avec une phase de sensibilisation grâce à des activités ludiques. Il s’en suivra la constitution de groupes de 10 stagiaires volontaires. Un parcours adapté leur sera proposé ainsi que l’organisation d’un temps de rencontre, en fin d’action, avec des représentants d’entreprises industrielles et des organismes de formation. Les stagiaires pourront présenter leur projet professionnel et leur parcours. Ces échanges auront pour objectif de faciliter leur entrée en formation ou en emploi.

 

E2C Nièvre

« Totalement en forme » par l’E2C Nièvre

L’objectif sera de valoriser le secteur de l’industrie par la mise en place de diverses actions autour d’un projet dédié, choisi par les stagiaires. Il s’appuiera notamment sur le sport pour les orienter et leur faire découvrir les métiers de l’industrie. Les stagiaires devront concevoir, fabriquer, assembler un équipement sportif multifonction (musculation, fitness,..) en partenariat avec des entreprises locales et un centre de formation spécifique. Un professionnel du milieu industriel viendra en soutien afin de réaliser un équipement sportif qui guidera les stagiaires de A à Z dans les différentes étapes de conception de ce projet. Chaque processus de fabrication comportera une phase d’apprentissage par l’immersion au sein d’un centre de formation spécifique et d’une phase de mise en pratique auprès d’une entreprise partenaire du projet.

 

 

E2C Seine-Saint_Denis logo

« La pépinière industrielle » par l’E2C Seine-Saint-Denis

10 stagiaires du site de Sevran découvriront les métiers de l’industrie, en accord avec l’offre du Campus Industreet. L’objectif est de susciter des vocations permettant des inscriptions vers le Campus Industreet ou un autre organisme de formation.

Organisé sur la base de temps de remise à niveau et de stages en entreprise, le parcours sera rythmé par plusieurs interventions. La responsable du département RH chez Total interviendra notamment lors des alternances et coordonnera les rencontres avec les collaborateurs du groupe Total. Elle apportera des conseils, recherchera les collaborateurs dans le groupe Total pour animer les ateliers, réalisera du coaching avec les stagiaires et des simulations d’entretien. Elle pourra être aussi un appui auprès de son réseau pour les stages en fonction des besoins des jeunes. Le formateur référent à l’E2C 93, chargé des relations entreprises, accompagnera le groupe sur l’ensemble du parcours. Il initiera des ateliers préparatoires à la découverte du secteur de l’industrie puis des métiers en tension recherchés par le Campus Industreet. Il participera et organisera les interventions de la marraine, et accompagnera les stagiaires lors des visites extérieures.

 

E2C Val de Loire

« Acculturation industrielle et envie d’entreprendre » par l’E2C Val de Loire

Ce projet a un double objectif :

  • permettre aux stagiaires de se positionner sur un projet professionnel en adéquation avec le bassin de l’emploi,
  • les sensibiliser à la voie de l’apprentissage vers les métiers industriels.

Il se déroulera ainsi en deux temps :

  • provoquer la rencontre entre des entreprises qui recrutent et des jeunes motivés pour intégrer le secteur industriel.

Des visites d’entreprises et d’organismes de formation seront organisées afin de permettre aux stagiaires E2C de construire un projet professionnel.

  • conduire des actions pédagogiques spécifiques au sien du parcours avec le Funlab de Tours. L’objectif est de susciter la curiosité des stagiaires et de leur faire découvrir l’univers innovant des métiers industriels. Des actions seront aussi mises en place avec Entreprendre pour Apprendre, pour des projets de création d’une entreprise industrielle éphémère.

Ce projet concernera 35 stagiaires.

 

 

► L’ensemble des projets a été validé et lancé début juillet. Ces parcours spécialisés industrie seront à disposition des stagiaires E2C de 2020 à 2021.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédits photo « industrie » de l’article : senivpetro – fr.freepik.com