Audrey

Audrey, ancienne stagiaire à l’E2C de l’Estuaire de la Loire et secrétaire d’accueil

Audrey a intégré l’E2C de l’Estuaire de la Loire (E2Cel) en   janvier 2016. Après un parcours de 8  mois, elle a signé un Contrat (emploi d’avenir) en tant que secrétaire d’accueil.  Elle est en poste depuis septembre 2016 à la Maison de l’Emploi de Nantes.

Comment et pourquoi êtes-vous entrée à l’École de la 2e Chance de l’Estuaire de la Loire (E2Cel) ?

Je vivais à Paris et j’avais envie de venir à Nantes où j’ai de la famille. Inscrite à la Mission Locale, j’ai participé à l’événement « Place à l’emploi » à Atlantis où j’ai pu rencontrer sur un stand des personnes de l’Ecole de la 2e Chance. On m’a expliqué le déroulement du parcours et j’ai été contactée ensuite pour une information collective, c’est comme ça que j’ai intégré l’École.

Je n’avais pas le bac mais j’avais une formation d’assistante dentaire mais cela ne me plaisait pas trop. Je voulais découvrir d’autres secteurs plutôt dans l’administratif et l’accueil, mais je n’avais aucune expérience professionnelle.

Que retenez-vous de votre parcours à l’E2C ?

Le rythme était soutenu et surtout ce qui m’a marqué, c’est que toute l’équipe de l’école était derrière moi pour que je ne lâche pas prise et que je réussisse. Les stages m’ont permis de découvrir différentes entreprises et surtout d’avoir différentes expériences en accueil, en secrétariat et de « monter » en compétences.

L’équipe nous soutient beaucoup moi je venais tout le temps voir la responsable entreprises pour postuler sur les offres et revoir mon CV.

Quels sont les objectifs que vous avez pu atteindre grâce à l’E2Cel?

Moi, ce sont les stages en entreprise qui m’ont beaucoup apporté. Le premier dans un cabinet médical comme secrétaire d’accueil, puis dans un bureau de poste, comme agent d’accueil et j’ai aussi découvert les différents services de JC Decaux, cela s’est très bien passé. J’ai  suivi une action « déclic » à l’AFPA où j’ai fait de l’archivage de dossiers mais aussi de l’accueil.

Mais surtout c’est le projet AVE (journées Nationales d’ Alliance Ville Emploi) à la Cité des Congrès que j’ai adoré. Notre groupe n’était pas en stage, on participait vraiment à l’événement et c’était comme un vrai travail : accueillir, les personnes, les guider, assurer le vestiaire… J’étais vraiment investie. Et, en fait, je ne le savais pas mais j’étais observée. C’est comme cela que j’ai pu faire un stage en accueil à La Maison de l’Emploi et ensuite être recrutée.

Quelle est votre situation aujourd’hui ?

Aujourd’hui, j’assure le standard et l’accueil au siège de la MDE (Maison de l’Emploi), je gère les plannings, je rédige des courriers. J’ai évolué, je connais bien la structure et les personnes.

Votre conseil pour un stagiaire qui vient d’entrer à l’E2Cel ?

De surtout ne pas négliger les stages, cela ouvre les portes. Il faut être très actif, s’investir dans les activités proposées, c’est toujours bénéfique.