Alban, ancien stagiaire à l’E2C Grand Lille

Alban, ancien stagiaire à l’E2C Grand-Lille et brancardier à l’Hôpital St Vincent de Paul de Lille

« L’individualisme, certainement la force de l’E2C. Nous arrivons dans cette école avec très peu de motivation et toujours aucune confiance. Mais la différence se fait sentir très vite, l’individualisme est présent ainsi que la considération.
Le monde recommence à tourner avec nous. Le manque de motivation peut être présent mais impossible de le laisser remettre tout en question puisque le formateur référent sera présent directement pour redonner du courage au stagiaire. Le raisonner au plus vite est le plus important. C’est ce qu’il m’est arrivé de nombreuses fois et j’ai constaté la même situation chez les autres jeunes. Pendant plusieurs mois nous sommes entourés, aidés, rémunérés, nous pouvons alors nous concentrer totalement sur la recherche du domaine professionnel qui pourra nous épanouir. »